mercredi , 19 septembre 2018
Accueil » Actualités » Premier conseil d’université de l’année académique 2017-2018 : le Recteur Dr Doussou Lancinè Traoré rassure …!

Premier conseil d’université de l’année académique 2017-2018 : le Recteur Dr Doussou Lancinè Traoré rassure …!

forex broker competition

follow site La salle de réunion du Rectorat a servi de cadre le 26 janvier 2018 à la tenue du premier Conseil d’Université de l’année académique en cours. Convoqué par Monsieur le Recteur de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, tous les responsables de l’institution étaient présents, entre autres, le Recteur Dr Doussou Lancinè Traoré, la Secrétaire Générale, Dr. Oumou Kourouma, les vice-recteurs chargés des études et de la recherche respectivement Prof. Cheick Abdoul Baldé et Dr Mariame Béavogui, le DRH, les doyens des facultés des sciences et de la médecine, pharmacie et odontostomatologie, le directeur de la scolarité, les directeurs de l’Institut Polytechnique, du Centre Informatique et du Centre d’Etude et de Recherche en Environnement, les responsables des études avancées, le pool financier, les chefs de départements,  les responsables du service des relations extérieures et coopération et le service culturel et sportif.

enter Trois points étaient inscrits à l’ordre du jour :

  • Information générale ;
  • Etat d’exécution des programmes du premier semestre de l’année universitaire 2017-2018 et programmation du second semestre ;

http://avpsolutions.com/blog/tag/consumer-trends/page/5/ Au titre premier point de l’ordre du jour, Monsieur le Recteur Dr Doussou Lancinè Traoré a tout d’abord remercié les uns et les autres d’avoir répondu tous promptement à l’appel.  Il a profité de l’occasion pour souhaiter à chacun et famille ses vœux les meilleurs pour 2018.

rencontres seniors gratuites albert 80300  

köpa vermox receptfritt Ensuite, il a rappelé que certains de ses proches sont partis et d’autres sont reçus grâce au décret présidentiel. Il a indiqué que  tous les promus sont des Enseignants-chercheurs de l’UGANC.

opzioni digitali che accettano paypal  

http://www.tentaclefilms.com/?yutie=iq-otion-demo-account&603=e3 Il a souhaité à ces collègues, bonne arrivée et plein succès dans leurs nouvelles fonctions.

come investire su opzioni  

http://ramblingroseboutique.com/?prertwe=paranoia-dating&1af=86 Monsieur le Recteur a ensuite rappelé un arrêté ministériel concernant l’avancement en grade académique. « D’âpres un arrêté ministériel, il est dit que l’avancement en grade se fera par voie du CAMES. A cet effet, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a fait une lettre pour vous informer d’un atelier de formation qui aura lieu à Conakry en février 2018. Nos délégués qui iront, feront la restitution au sein de leur structure. »

lieux rencontres 74  

Il a annoncé l’arrivée très prochaine d’une délégation française le 27 février 2018 de l’université de Montpellier pour la signature du partenariat en notre institution et celle de Montpellier.

 

Dr Traoré a rappelé la signature de partenariat entre l’UGANC et une université chinoise : « Nous avons signé un partenariat avec l’université de Linyi en 2016 pour un Institut Confucius. Pour cela, lors de notre voyage en Chine pour la confirmation, on nous a remis une plaque d’identification et de reconnaissance de cet Institut. Il a été aussi question pour les deux parties de designer les directeurs. Pour notre part, nous avons désigné Dr Michel Tolno, Directeur Adjoint de l’Institut Polytechnique et celui du côté chinois est déjà là et les premiers cours se tiendront provisoirement à la Bibliothèque centrale en attendant les travaux de construction de l’Institut Confucius de l’UGANC.

 

Toujours dans le volet informations générales, Monsieur le Recteur a indiqué que « Par le biais de l’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne,  nous avons ouvert un laboratoire de langue allemande à l’UGANC. L’ambassadeur a donné un lot de livres à l’UGANC. » Il par la suite noté que ce laboratoire est bien tenu par  Dr Mamoudou Touré qui en est le Directeur et que les cours d’apprentissage de la langue allemande se passent bien.

 

Entre autres, Monsieur le Recteur a donné de larges informations sur les différentes délégations reçues au sein du campus dans le cadre de la coopération dont, entre autres, la visite des responsables du Bureau Exécutif du syndicat des centres hospitalier- Universitaires et ont profité pour mettre en place celui de l’UGANC. La visite du responsable de la coopération de l’Ambassade turque en Guinée qui a demandé la dynamisation du partenariat entre l’UGANC et les Universités turques. Il a pris des engagements dans le cadre de l’octroi d’un panneau solaire pour le fonctionnement continu du forage, une imprimerie, une formation pour les ingénieurs. Et  la visite des indiens que nous avons reçu lors du forum de l’Etudiant Guinéen. Ils promettent de faire un hôpital dans  l’enceinte de l’UGANC.

 

Dans ce second volet de l’ordre du jour axé sur l’état d’exécution des programmes de formation du 1er semestre de l’année 2017-2018 et la programmation du démarrage du 2nd semestre, Monsieur le Recteur Dr Doussou Lancinè Traoré exige et souhaite que désormais l’émission des diplômes ne prennent plus de retard en respectant le calendrier académique.

 

Monsieur le Vice-recteur chargé des études, Prof. Cheick Abdoul Baldé a demandé de donner la parole à chaque responsable de structure.

 

Ainsi, à tour de rôle les différents Doyens et Directeurs généraux ont pris la parole pour donner le niveau d’avancement des programmes de leurs départements.

 

Dr Mohamed Tafsir Diallo, Directeur  Général de l’Institut Polytechnique soutient que son institution a avancé  en moyenne de 80% dans l’exécution des programmes. Quant au Doyen de la Faculté des Sciences, Dr Tambada Mansaré annonce pour la Biochimie est à 65% ; la Biologie 60%,   les autres cours à 80%, en Physique le taux d’exécution en moyenne est de 60%. Les autres sont exécutés à 85% et en Mathématiques le taux d’exécution serait entre 85% et 90%.

 

Le Directeur Général du Centre Informatique, Dr Sy Savané annonce  70% pour le semestre 1, 75% pour le semestre 3. Il rassure le Recteur qu’avant mi-février, que  tous les cours seront exécutés et les évaluations faites dans toutes les matières.

 

Quant à la Faculté de Médecine, Pharmacie, Odontosmatologie, Prof. Mohamed Cissé est revenu sur le découpage que connait sa faculté dans le cadre de l’exécution des programmes qui n’obéit pas au calendrier académique traditionnel depuis quelques années. Ainsi, le découpage pour le 1er  semestre mi-mars 2018 et 2è semestre à partir de mi-mars jusqu’en fin juin 2018 pour les cours et les évaluations. Actuellement que les 4; 5e et 6e années sont sur le terrain dans les structures sanitaires pour les stages.

 

Au Département de Pharmacie, l’arrêt du 1er semestre est prévu pour le 18 février 2018. Au Département d’Odontostomatologie, les cours viennent de commencer en janvier.

 

En reprenant la parole pour la circonstance, le Vice-recteur chargé des études, Prof. Cheick Abdoul Baldé a indiqué : « Si nous tirons les leçons, on doit se féliciter mais nous sommes en retard sur le calendrier académique. Sur 15 semaines on a déjà consommé 13 semaines et si nous ne prenons garde, on risque de prendre du retard sur le calendrier académique. J’ai demandé aux chefs de départements et les directeurs de programmes de respecter le calendrier académique tout en demandant aux professeurs de déposer les plans de  cours. Donc, j’invite tous les responsables qu’au sortir d’ici que chacun prenne toutes les dispositions qu’il faut pour être au rendez-vous du 17 février 2018.

 

Monsieur le Recteur a donné des directives fermes en ce qui concerne les heures de vacation. Il a demandé aux responsables d’être rigoureux car, personne ne doit dépasser les heures allouées au programme de chaque matière. « Faites la situation des enseignants titulaires et en fonction de cela, on procède au contrôle régulier. On ne paye pas plus d’une heure en dehors des heures allouées. Il est temps de faire la décantation des enseignants qui prennent l’argent de l’Etat et vont donner les cours dans les universités privées. Il faut donc faire  la décantation et préparer un rapport qu’on soumettra à qui de droit. »

 

Le Vice-recteur chargé des études, en réponse à la demande de Monsieur le Recteur a indiqué « J’ai conçu une fiche pour tous les cours que je soumettrai aux départements pour le calendrier du 2nd module.

 

La rencontre a pris fin  à 11 h 29 dans la joie.