vendredi , 20 septembre 2019
Accueil » Actualités » Partenariat : Total Guinée et l’Université Gamal Nasser de Conakry renforce leur coopération

Partenariat : Total Guinée et l’Université Gamal Nasser de Conakry renforce leur coopération

Les autorités universitaires ont choisi l’une des salles de conférences de l’hôtel UGANC pour la cérémonie de remise des équipements informatiques offert par son partenaire Total Guinée le jeudi 11 juillet 2019 à l’occasion de la visite en Guinée de Monsieur Stanislas Mittelman, Directeur Afrique pour le Marketing et service du Groupe Total.

A cérémonie a connu la présence de Monsieur le Secrétaire Général de ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Dr Binko Mady Touré, Monsieur le Recteur, Dr Doussou Lancinè Traoré, Monsieur le vice-recteur chargé des études, Prof. Cheick Abdoul Baldé, Madame le vice-recteur chargé de la recherche, Dr Mariam Béavogui, Madame la Secrétaire Générale, Dr Oumou Kourouma, des responsables de facultés, des chefs de service et des étudiants.

En prenant la parole pour la circonstance, Monsieur le Recteur de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, Dr Doussou Lancinè Traoré que « La Société TOTAL n’est plus à présenter en Guinée car, elle a déjà apporté et continue d’apporter d’énormes services à notre pays. En tant qu’importateur et distributeur de produits pétroliers en Guinée, TOTAL compte, à travers un réseau de plus de 160 stations-services, plusieurs milliers d’employés. TOTAL-GUINEE s’implique d’une manière active dans la lutte contre le Paludisme et l’Aide à la communauté.

Tous ces volets nous intéressent à plus d’un titre. C’est pourquoi l’Université souhaite joindre ses efforts à ceux de la société TOTAL en vue de renforcer les domaines suivants : Enrichissement des contenus éducatifs ; Détection de talents à des fins de stage ou de recrutement chez TOTAL-GUINEE ; Appui à la formation des étudiants sous forme de bourses d’études ou de fonds spéciaux dédiés à la recherche ; et Soutien à la réhabilitation et à l’équipement de certains de nos Laboratoires. »

Il a poursuivi en disant : « L’université Gamal souhaite joindre ses efforts à ceux de Total en vue d’enrichir les contenus éducatifs, détecter des talents à des fins de stage ou des recrutements chez Total Guinée, appuyer la  formation des étudiants sous forme de bourse d’études ou de fonds spéciaux d’études dédié à la recherche, soutenir la réhabilitation et l’équipement de certains de nos laboratoires. L’exécution de cet accord-cadre devra permettre  à l’UGAN d’opérer un changement qualitatif dans le cadre de l’amélioration non seulement de la formation. Il devra permettre également à certains des étudiants de trouver un stage qui pourra déboucher à long terme à un emploi décent. »

Pour Monsieur Samba Salfal Sèye, Directeur des Opérations Afrique de l’Ouest pour le Marketing et Services du Groupe Total, cette collaboration vise à accompagner les meilleurs étudiants : « Nous espérons que cette collaboration va continuer et bien sûr nous serons là pour accompagner les meilleurs étudiants pour qu’ils puissent être un jour à nos places. Nous espérons que cela puisse se faire un jour. »

S’adressant aux étudiants de l’université de Conakry, Monsieur Sèye a dit que Total compte sur les jeunes africains pour mener ses activités sur le continent : « […] Sachez que vous avez votre destin entre vos mains. Je vous conseille de redoubler d’effort, de travailler, de vous prendre en charge. Et soyez rassurés que nous comptons beaucoup sur vous, nous comptons beaucoup sur les Africains pour mener à bien nos opérations au niveau de l’Afrique. »

Dans son intervention, Monsieur Stanislas Mittelman, Directeur Afrique pour le Marketing et Services du Groupe Total, a estimé que ce partenariat intervient un peu en retard, vu que l’arrivée de Total en Guinée coïncide un peu à la création de l’université : « Nous sommes fiers et honorés d’être avec vous pour célébrer ce partenariat entre l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry et Total. Il a été évoqué le fait que l’UGAN a été créée en 1962. Ça m’a rappelé le fait que le Groupe Total a démarré ses activités en Guinée en 1961. Je trouve simplement étonnant qu’il nous ait fallu quasiment une soixantaine d’années pour arriver aujourd’hui à ce partenariat qui est au fond tellement dans la nature des choses. »

Comme l’a dit Samba Sèye, Stanislas Mittelman, soutient que le Groupe Total mise beaucoup sur l’Afrique : « Nous avons considéré depuis longtemps chez Total qu’une partie essentielle de l’avenir du monde se jouait en Afrique en général. Cette conviction n’était pas tout à fait naturelle il y a quelques années. Aujourd’hui je crois que plus personne ne doute du fait du potentiel extraordinaire que représente l’Afrique en général et sa jeunesse en particulier quant à l’avenir de notre planète. »

Binko Mady Touré, Secrétaire général du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a représenté son ministre Abdoulaye Yéro Baldé à cette rencontre. Selon lui, ce partenariat se situe dans la vision du président Alpha Condé dans l’insertion socioprofessionnelle des jeunes : « C’est toujours un honneur pour nous d’être à vos côtés quand il s’agit d’un partenariat public-privé. Comme vous le savez, la vision du Président de la République c’est aussi la création d’un espace favorable à l’insertion socioprofessionnelle des étudiants dès la fin de leur cursus. C’est pourquoi à travers le département de l’Enseignement Supérieur, il a entamé la mise en place des Conseils d’Administration et l’un des premiers conseils installés c’est celui de Gamal Abdel Nasser présidé par Total Guinée. »

Cette politique, selon lui, vise non seulement la reconstruction des programmes d’enseignement en fonction des besoins du marché de l’emploi, mais aussi la facilitation de l’intégration dans le monde du travail par les étudiants sortants. C’est ce qui fait que, a-t-il ajouté, que chaque Conseil d’Administration doit être présidé par le secteur privé.