samedi , 21 juillet 2018
Accueil » Actualités » L’UGANC et l’Ecole Polytechnique de Paris signent un protocole d’accord de coopération à Conakry !

L’UGANC et l’Ecole Polytechnique de Paris signent un protocole d’accord de coopération à Conakry !

miglior libro trading opzioni digitali http://nottsbushido.co.uk/hotstore/Hotsale-20150822-214260.html A Conakry, l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry représenté par Monsieur le Recteur Doussou Lancinè Traoré et l’Ecole Polytechnique de Paris représenté par Monsieur Frank Pacard, Directeur de l’Enseignement et de la Recherche, ont signé un protocole d’accord de coopération, le mardi 27 juin 2017.

250 mg acetaminophen 250 mg aspirin 65 mg caffeine

http://totaltechav.com/merdokit/3226 - Le Migliori Strategie vincenti per Opzioni binarie. Guida pratica per principianti sul trading binario, guadagnare con le A cette grande occasion, plusieurs cadres du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et de l’UGANC ont pris part à cette rencontre. Il s’agit, entre autres, le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Monsieur Abdoulaye Yéro Baldé, Dr Binko Mamady Touré, le Secrétaire Général du ministère, Mme Zeinab Camara, la Cheffe de Cabinet, Pr. Tidiane Diallo, le Conseiller en charge de l’Enseignement Supérieur Public, Dr Doussou Lancinè Traoré, Recteur de l’UGANC, Dr Mohamed Tafsir Diallo, Directeur de l’Institut Polytechnique de l’UGANC, ainsi que la délégation française.

how much is lexapro cost without insurance

go to link Cette délégation française conduite par Frank Pacard, Directeur de l’Enseignement et de la Recherche de l’Ecole Polytechnique de Paris (EPP), est en mission de travail en République de Guinée depuis le 24 juin 2017. L’objectif de cette mission est de renforcer et développer la coopération universitaire, d’accroître l’opportunité de formation à travers la signature d’un Mémorandum d’Entente avec l’Institut Polytechnique de l’UGANC.

see url

source link Précédée par une prise de contact avec les autorités de l’UGANC suivie d’une visite de l’Institut Polytechnique, le lundi 26 juin 2017, la journée de ce mardi a été marquée, dans un premier temps, par l’audience accordée à la mission de l’EPP par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Mamady Youla.

go to site Introduit par le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé, Franck Pacard a, lors de sa prise de parole, remercié les autorités guinéennes pour l’accueil et la qualité des échanges depuis leur arrivée. Puis, il a indiqué que l’ambition de son Institution est de consolider et renforcer la coopération avec l’Institut Polytechnique de Conakry. Une position appuyée par le Premier Ministre Mamady Youla dans son intervention qui a dit mesurer tout l’intérêt que l’EPP porte au développement de notre nation en offrant aux étudiants guinéens l’opportunité d’avoir une éducation de qualité à travers la signature de ce mémorandum.

go to site

Ensuite, la délégation s’est rendue au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique pour la signature du Mémorandum d’Entente, à travers lequel, les deux parties acceptent d’entreprendre ensemble des efforts de coopération pédagogique et scientifique.

guinea pig matchmaking Le ministre Abdoulaye Yéro Baldé, a tout d’abord remercié, au nom de tout son cabinet, l’Ecole Polytechnique de Paris pour leur apport dans la qualification du système éducatif guinéen. Plus loin, il a exprimé toute sa réjouissance face à l’importance de ce partenariat qui émane de la formation d’excellence et de qualité.

watch

Les différentes parties se sont séparées avec la détermination de maintenir ce partenariat très prometteur allant dans le cadre de la formation de futures élites guinéennes.

thuoc cefixime dispersible tablets 100mg Au sortir de la signature, monsieur le Recteur a déclaré ceci: «  Cette signature entre notre institution la grande école Institut Polytechnique et l’Ecole Polytechnique de Paris est une belle occasion pour nos deux écoles de valoriser non seulement les potentiels des enseignants-chercheurs mais aussi améliorer la performance des étudiants qui constituent le moteur de développement surtout en cette période de mondialisation et de globalisation. Bref, elle va permettre de renforcer et de développer la coopération inter-universitaire, d’accroître l’opportunité de formation à tous les niveaux de nos deux institutions.»