mercredi , 19 septembre 2018
Accueil » Actualités » Deuxième édition du FEG : les formations d’avenir dans les secteurs porteurs comme les mines, l’énergie et l’agriculture au centre des débats !

Deuxième édition du FEG : les formations d’avenir dans les secteurs porteurs comme les mines, l’énergie et l’agriculture au centre des débats !

www tradesmarter com Au Palais du Peuple les rideaux de la deuxième édition du Forum de l’Etudiant Guinéen sont montés le 10 Mai 2018 comme annoncé par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique par une série de conférences. A cette occasion, la délégation de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry conduite par Monsieur le Recteur, Dr Doussou Lancinè Traoré, a visité le stand de l’UGANC. Il y avait, entre autres, les vice-recteurs Prof. Cheick Abdoul Baldé et Dr Mariama Béavogui respectivement chargé des études et chargée de la recherche, la Secrétaire Générale, Dr Oumou Kourouma et certains Doyens et Directeurs Généraux.

http://bossons-fute.fr/?fimerois=rencontres-d%27apr%C3%A8s-minuit-dvd&cc3=0e C’est sous le thème « les formations d’avenir dans les secteurs porteurs comme les mines, l’énergie et l’agriculture » que les travaux de la première journée du FEG 2018 se sont achevés ce 10 mai 2018.

enter site

conto bloccato broker opzioni binarie Au cours de cette troisième conférence, les panelistes ont affirmé que les secteurs des mines, de l’énergie et de l’agriculture disposent d’importants atouts qui offrent de nombreuses possibilités d’accélération de la croissance et création d’emplois durables. C’est pour cette raison que les panélistes diront que « ces trois domaines constituent une importance capitale pour la Guinée.  Cela se traduit selon eux, par la qualité et la quantité des ressources naturelles notamment dans le domaine minier ». Selon eux, le secteur minier est une discipline pluri- sectorielle. Il est important d’avoir une vision polyvalente dans la formation des futurs cadres guinéens mais aussi posséder un bagage intellectuel en ce qui concerne les postes de responsabilités.

opcje binarne opinie graczy  

come http://modernhomesleamington.co.uk/blog/bathrooms-blog/itemlist/category/2-kitchens?format=feed - Dicono che le opzioni binarie sono una truffa ma allora perchè in tantissimi ci fanno almeno 1000 De même, d’énormes opportunités sont en cours à travers les différentes sociétés minières installées en Guinée. C’est pourquoi le Gouvernement Guinéen œuvre dans la formation des jeunes guinéens à travers une politique d’instauration de formation de base dès le lycée, mais aussi l’apprentissage des cours techniques et professionnels dans les années à venir. En vue de répondre à l’adéquation de la demande d’emploi dans les différentes sociétés minières installées en Guinée.

follow  

francois l'embrouille speed dating femme S’agissant du secteur de l’énergie, les panélistes ont remarquablement exposé sur ce sujet. Ils invitent par ailleurs la jeunesse vers l’orientation des filières de formation professionnelle et technique, qui sont des perspectives porteuses et pourvoyeuses d’emplois dans le domaine de l’électricité, de la construction, du réseau et aussi de la raffinerie qui s’identifie par une minorité de personne. Pour l’heure, sur les trois secteurs pétroliers, la Guinée exerce dans deux dont la production et la distribution. Le troisième qui est aussi important est en phase d’étude. Il doit également être soutenu par la volonté d’apprentissage du domaine à travers la formation de la couche juvénile précisent-t-ils.

go  

click here Enfin, en ce qui concerne le domaine agricole, 2% de la population guinéenne se consacre à l’activité agricole selon les panélistes. Or cette thématique est la base fondamentale de tout développement. « Pour un pays comme la Guinée, 85% de la population dépend de la terre. Et malheureusement, la faiblesse de la production agricole se justifie notamment par l’exode rural des jeunes vers la ville, et la non application des orientations vers le secteur agricole ».

site de rencontre en ligne payant  

Pour terminer, les panélistes ont exhorté la politique d’employabilité agricole des jeunes dans le milieu rural qui constitue le meilleur moyen pour accéder à l’autosuffisance alimentaire.