mardi , 11 décembre 2018
Accueil » Actualités » Célébration du cinquantenaire du CAMES à l’UGANC : les Enseignants-chercheurs et Chercheurs mobilisés pour le rayonnement de l’institution !

Célébration du cinquantenaire du CAMES à l’UGANC : les Enseignants-chercheurs et Chercheurs mobilisés pour le rayonnement de l’institution !

Auditorium de l’UGANC

L’Auditorium de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry a servi de cadre pour la célébration de l’An 50 du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), le 5 juin 2018.

Cette cérémonie a regroupé plusieurs personnalités scientifiques, à savoir, Monsieur le Recteur de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, Dr Doussou Lancinè Traoré, le Secrétaire général du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Dr Binkomady Touré, la vice-rectrice chargée de la recherche, Dr Mariama Béavogui, le vice-recteur chargé des études, Prof. Cheick Abdoul Baldé, la Secrétaire Générale, Dr Oumou Kourouma, la Directrice de l’Ecole Supérieure du Tourisme et de l’Hôtellerie, Dr Fanta Touré, la fondatrice de l’Université Amdou Dieng, le vice-recteur chargé de la recherche de l’UGLCS, Prof. Manga Kéita, la présidente de l’Association des enseignantes-chercheures et chercheures des IES, des Directeurs Généraux, des Doyens et Vice-doyens de Facultés, des Enseignants-Chercheurs et Chercheurs ainsi que des  étudiants. La modération a été assurée par Dr Norbert Traoré.

D’entrée de jeu, la parole a été donnée à Madame la vice-rectrice, Dr Mariama Béavogui pour son allocation de bienvenue.  Dans son speech, Dr Mariama Béavogui, après la salutation d’usage, a indiqué ce qui suit : « L’évènement qui nous a réuni aujourd’hui est un évènement historique car, il s’agit de la célébration du cinquantenaire du Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement Supérieur (CAMES). Une telle célébration me réjouit à plus d’un titre parce qu’elle répond à une des préoccupation du Département de l’Enseignement Supérieur qui est celle de hisser les enseignants-chercheurs et chercheurs guinéens au même niveau que leurs homologues de la sous-région et d’ailleurs. » a-t-elle dit.

Elle a poursuivi en disant « La Guinée, depuis son adhésion jusqu’à ce jour, il n’y a que la faculté des sciences et techniques de santé (ancienne faculté de médecine, pharmacie et odontostomatologie) qui passe par le CAMES pour la promotion des enseignants. Le souhait des Autorités actuelles est que tous la promotion de tous les enseignants-chercheurs et chercheurs se fasse par la voie du CAMES et c’est pour permettre et faciliter l’accès à tous les enseignants-chercheurs et chercheurs des autres facultés, que nous avons voulu mettre cette journée à profit pour parler des critères et procédures d’évaluation du CAMES. »

Elle a terminé par ce qui suit « Nous osons croire que les acquis de cette journée contribueront positivement à renforcer votre visibilité pour relever les défis dans le cadre de l’amélioration de la qualité de l’enseignement supérieur et surtout celle du changement qualitatif prôné par Monsieur le Président de la République, le Prof. Alpha Condé.»

Pour le représentant de Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Secrétaire Général, Dr Binkomady Touré a indiqué « La création de cette importante institution en 1968 à Niamey provient de a volonté politique des Chefs d’Etats Africains à inscrire dans les programmes de l’enseignement supérieur, la promotion des cadres évoluant dans le supérieur sur la base de la recherche scientifique. Ce qui implique chez chaque enseignant-chercheur et chercheur la production et la publication des articles scientifiques  dans des revues scientifiques et l’accompagnement des jeunes cadres dans leurs recherches (Master et Doctorat). Le Gouvernement Guinéen attache du prix à tout ce qui concerne la recherche et l’innovation car, c’est la seule façon de cultiver l’excellence et de promouvoir la recherche-action. »

« C’est pourquoi, au nom de Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, au nom de Monsieur le Premier Ministre Chef du Gouvernement et au nom du Président de la République, Chef de l’Etat, le Prof. Alpha Condé, le Gouvernement Guinéen réitère son engagement auprès du CAMES dans la promotion de la recherche et l’innovation en Afrique. » a-t-il dit.

Enfin, Dr Touré s’est adressé aux Enseignants-chercheurs et Chercheurs de Guinée : « Aux enseignants-chercheurs et chercheurs, notamment ceux qui ne sont encore avec le CAMES de profiter de la conférence qui suivra sur les critères et procédures d’évaluation au CAMES qui leur permettra de comprendre les exigences liées à cette institution qui est désormais le passage obligé pour les cadres de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour passer de grade. Le thème choisi cette année pour cette célébration est ‘’CAMES de demain’’.»

 

Après la communication du Secrétaire Général du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Dr Binkomady Touré, ce fut le tour du Prof. Dadhi Baldé de présenter le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) depuis sa création à nos jours. La Guinée compte à ce jour 64 cadres nomment de faculté de médecine, pharmacie et odontostomatologie à passer par cette institution dont 34 Maîtres Assistants (MA), 19 Maîtres de Conférence (MC) et de 11 Professeurs agrégés.

 

La rencontre a pris fin par la conférence animée par Prof. Mohamed Lamine Kaba sur les « Critères et Procédures du CAMES» à respecter lors que vous voulez postuler aux grades de cette institution panafricaine d’enseignement supérieur.