mardi , 21 février 2017
Accueil » Actualités » A l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, le président Alpha Condé inaugure les 200 cyberespaces dans les établissements scolaires et universitaires publics de la Guinée !

A l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, le président Alpha Condé inaugure les 200 cyberespaces dans les établissements scolaires et universitaires publics de la Guinée !

Alpha-Conde UGANCLe Président de la République, le Prof. Alpha Condé, en compagnie de certains membres du gouvernement, notamment le ministre en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé, le ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi, Albert Damantang Camara, le ministre des postes, télécommunications et de l’économie numérique, Moustapha Mamy Diaby et le ministre de l’enseignement pré-universitaire, Dr Ibrahima Kourouma. Certains responsables d’institutions d’enseignements supérieurs, Messieurs les Recteur de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, Dr Doussou Lancinè Traoré, celui de l’université Général Lansana Conté de Sonfonia, Prof. Mamady Kourouma, a procédé à l’inauguration des 200 Cyberespaces dans les établissements scolaires et universitaires publics en présence des responsables d’académies scolaires (DCE), de l’association guinéenne des parents d’élèves et amis de l’école (APEAE), et de très nombreux élèves et étudiants massivement mobilisés. C’est l’auditorium de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry qui a été le cadre de la cérémonie, mercredi, le 11 janvier 2017.

 

À l’entame de la cérémonie de lancement, l’honneur est revenu à Dr Doussou Lancinè Traoré, Recteur de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry de prononcé son discours préparé à cet effet. Il a, au nom des élèves, des étudiants, des enseignants-chercheurs, des chercheurs et des enseignants  de  Guinée, souhaité la bienvenue au chef de l’État, aux membres du gouvernement ainsi qu’à tous les invités à cette grande cérémonie marquant la remise officielle d’un ensemble d’espaces aménagés, équipés, alimentés en source d’énergie.

« Les cyberspaces que vous venez de mettre à notre disposition pour le développement des compétences des jeunes, à travers l’usage au quotidien des technologies de l’information et de la communication par et pour tous, constituent un réel motif de satisfaction de la communauté éducative de la Guinée, tous ordres confondus. » a indiqué Dr Traoré.

Il a poursuivi en disant : « Ces 200 cyberspaces pour plus de 5000 postes informatiques permettront d’accroitre l’accès au savoir et au savoir–faire partagés, aideront à susciter des échanges de bonnes pratiques entre élèves et étudiants de différentes sphères, entre apprenants et enseignants. Ces outils modernes constituent un véritable moyen d’accès à des sources éducatives de qualité. L’environnement numérique ainsi créé aidera nos enseignants, enseignants-chercheurs, chercheurs mais aussi les élèves, étudiants et autres personnels à diffuser leurs expériences et les résultats de leurs travaux de recherche à travers des canaux de communication accessible à tous et partout, sans discrimination. ».

AC UGANCPour monsieur le Recteur, le projet « Initiative présidentielle pour la connexion des écoles » matérialise la grande vision que vous avez et qui consiste à faire de la formation de la jeunesse et de promotion du genre, par l’accès pour toutes et pour tous à une éducation de qualité, le levier du développement socioéconomique de notre pays.

« Cette initiative s’amplifiera par la mise en place des réseaux complémentaires qui permettront d’assurer très rapidement la mutation qualitative de la société guinéenne. L’atterrissage de la fibre optique et les travaux en cours de son déploiement à travers le territoire national, résultats de la politique de désenclavement numérique de notre pays adoptée par le Gouvernement sous votre impulsion, Excellence Monsieur le Président de la République, constituent une opportunité que le système éducatif saura saisir pour faire des technologies de l’information et de la communication, un moteur de développement de l’enseignement, de la recherche scientifique et de la gouvernance académique et scolaire. »

Enfin, Dr Doussou Lancinè Traoré a magnifié cette initiative du Président de la République d’équiper en matériel informatique et de connecter toutes les universités à l’Internet, avant de s’engager en ce qui le concerne, d’en faire bon usage.

Ensuite, ce fut le tour du Ministre des Postes, Télécommunications et de l’Économie Numérique Monsieur Moustapha Mamy Diaby de s’exprimer au nom de tous les ministres en charge de l’Enseignement. « Cette initiative du Président de la République est salutaire en ce sens que l’introduction des nouvelles technologies de l’information renforcera les capacités de formation des différentes institutions d’enseignement. Toute la sphère de formation composée d’élèves ou d’étudiants et formateurs, pourra bénéficier de ces potentialités issues de ces cyberespaces.  L’impact de cet investissement se fera sentir sur le reste de la vie de notre nation. 100 établissements ont été touchés par la première phase du projet, avec 2 600 machines installées qui vont permettre la connexion de 202 000 étudiants par mois. Les enseignants et étudiants  qui seront formés dans ce centre constitueront les forces de demain…»

Dr Doussou Lancine

Pour Moustapha Mamy Diaby, l’éducation des jeunes aux contenus en réseaux s’impose aujourd’hui comme une évidence à l’école comme dans la vie professionnelle. Et comme l’internet n’est pas sans risque, le ministre a signalé que les mesures seront mises en place pour protéger leurs contenus personnels, mais aussi les protéger des contenus inappropriés.

En prenant la parole pour la circonstance, le Président de la République, le Prof. Alpha Condé n’a pas manqué de faire son diagnostic du système éducatif guinéen. Pour lui, des failles existent qu’il va falloir corriger par l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication. « Il est important pour la jeunesse guinéenne de maîtriser les nouvelles technologies. Pourquoi ? La Guinée est un pays qui est très en retardMais nous pouvons transformer cette mauvaise chose en une bonne chose. Les nouvelles technologies nous permettent d’aller beaucoup plus vite. Là où les autres ont mis 5 ans, nous pouvons mettre 2 ans », estime le Président Alpha Condé. Il a aussi exhorté les jeunes guinéens à privilégier les options techniques, mais aussi à la maîtrise de la langue anglaise. « Que les étudiants soient d’accord ou pas, on va les orienter désormais. On ne va pas vous laisser vous orienter librement… pour votre bien on va vous orienter selon votre capacité. Si un gouvernement n’a pas le courage d’orienter les étudiants ce n’est pas un gouvernement… », a indiqué le président de la République.

IMG_0530Pour le Président de la République, il est important que la Jeunesse guinéenne maîtrise les nouvelles technologies de l’information. À ce titre, il les a encouragés à participer davantage à la vie de la nation pour un développement intégré et durable. Soucieux de l’émancipation de la couche féminine, il les a exhortées à participer à cette innovation.

Répondant aux étudiants qui réclamaient des outils informatiques, le Président Alpha Condé dira que l’ambition du Gouvernement va delà d’octroyer des tablettes aux étudiants. Pour lui, son prochain objectif à moyen terme, est de faire en sorte que tous les jeunes guinéens aient accès à l’Internet où qu’ils se trouvent sur le territoire, de la capitale au dernier village.

La rencontre a pris fin par la coupe du cordon inaugural du Cyberespace situé au 2ème étage du bâtiment principal de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry.